/ /
/

10 idées à moins de 100 € pour se protéger des intrus

10 idées à moins de 100 € pour se protéger des intrus

Écrit par les experts Ooreka

 

Le saviez-vous ? Comme le moustique, le cambrioleur est un nuisible qui sévit surtout l'été. En effet, deux tiers des cambriolages ont lieu entre juin et fin août.

Plus étonnant en revanche, un quart des Français ayant subi un cambriolage n'ont rien fait par la suite pour sécuriser leur domicile ! Manque de vigilance ou budget serré ? Voici 10 idées à moins de 100 € pour se protéger des cambrioleurs.

Sécuriser les serrures : à partir de 20 €

Sécuriser les serrures : à partir de 20 €

Pour bien protéger votre maison, il est primordial de sécuriser toutes les entrées. Si la pose d'une porte blindée peut s'avérer relativement onéreuse, vous pouvez déjà installer une serrure de sécurité.

Bon à savoir : il n'est pas nécessaire de changer toute la serrure, vous pouvez simplement poser un nouveau cylindre de sécurité (mécanisme d'ouverture dans lequel vous insérez votre clé). Comptez minimum 15/20 € pour un cylindre.

Pour changer votre cylindre :

  • Démontez l'ancien cylindre : avec un tournevis, retirez la vis de votre cylindre qui se trouve sur l'épaisseur de la porte (le champ). Retirez également les vis de fixation de votre poignée. Insérez votre clé dans le cylindre, faites-la tourner légèrement dans les deux sens, et tirez-la pour retirer le cylindre.
  • Montez le nouveau cylindre : insérez-le dans la serrure et tournez la clé jusqu'à ce que vous sentiez qu'elle actionne bien le mécanisme. Sur le champ de la porte, vissez la vis de fixation du cylindre en la serrant suffisamment, puis revissez les vis de votre poignée.

Dissuasifs, les luminaires à détection de mouvement : environ 60 €

Dissuasifs, les luminaires à détection de mouvement : environ 60 €

Si votre budget ne vous permet pas d'investir dans une alarme, il existe des dispositifs dissuasifs, efficaces et moins onéreux. Par exemple, le luminaire extérieur à détection de mouvements :

  • Équipé de détecteurs infrarouges, il s'allume dès qu'un humain ou un animal passe près de lui et sa portée peut varier de 120° à 360°.
  • Le cambrioleur, surpris par la lumière, pourra être amené à prendre la fuite de peur d'alerter les voisins.
  • Pour un système efficace, comptez environ 60 €.

Pour être efficace, le luminaire doit être placé à des endroits stratégiques :

  • L'idéal, si votre budget le permet, est de placer deux luminaires : un à l'entrée et un à l'arrière. Sachez qu'il existe des luminaires détecteurs de mouvements « premier prix », à partir de 25 €, mais méfiez-vous du rapport qualité-prix.
  • Si vous devez n'installer qu'un seul luminaire, placez-le de préférence à un endroit de votre jardin par lequel le cambrioleur a beaucoup de chances de passer. Pour choisir cet endroit, retracez vos propres parcours dans votre jardin et déterminez l'endroit où vous passez le plus souvent pour atteindre votre maison.

Quitte ou double : installer de fausses caméras, environ 35 €

Quitte ou double : installer de fausses caméras, environ 35 €
© Christopher Crouzet / CC BY 2.0 / Flickr

L'idéal, lorsque vous souhaitez sécuriser votre intérieur de façon optimale, est bien sûr d'investir dans un système de vidéosurveillance. Toutefois, pour que ce système soit réellement efficace, il faut prévoir de débourser 200 € minimum. Pour ceux que cette somme ferait frémir, il reste la bonne vieille technique de l'épouvantail : le bluff.

Il existe de fausses caméras de surveillance très ressemblantes, accessibles à partir de 30 €. Pour optimiser cette stratégie, collez sur votre portail un autocollant précisant que votre maison est équipée d'un système de vidéosurveillance, environ 5 €.

Attention : ne pas installer ces caméras dans un endroit trop voyant ! Les cambrioleurs risqueraient de se douter de quelque chose. Les caméras doivent être installées de façon à être visibles, mais pas trop. Demandez conseil à votre vendeur.

Cette technique, si elle peut avoir un effet dissuasif, n'est pas infaillible. Prenez par ailleurs toutes les dispositions nécessaires pour prévenir les effractions :

  • Sécurisez toutes les entrées avec des serrures spéciales.
  • Fermez les volets quand vous vous absentez.
  • Ne tentez pas les cambrioleurs en mettant en évidence vos objets de valeur.
  • Évitez de laisser dans votre jardin des objets pouvant permettre aux cambrioleurs d'escalader ou de forcer une entrée.

Un coffre-fort pour vos objets précieux : à partir de 50 €

Un coffre-fort pour vos objets précieux : à partir de 50 €

Installer un coffre fort chez soi n'est pas forcément réservé aux personnes possédant beaucoup d'objets de valeur. Il existe des modèles accessibles à tous, dans lesquels vous pouvez stocker vos bijoux précieux, papiers confidentiels, petit matériel électronique ou autre.

Il existe différents types de coffres accessibles pour moins de 100 € :

  • le coffre-fort encastrable :
    • il coûte à partir de 60 € ;
    • comme son nom l'indique, il s'encastre dans le mur ;
  • le coffre fort à poser :
    • il coûte à partir de 50 €, prix qui correspond aux petits modèles ;
    • il est généralement fixé à un mur ou au sol à l'aide de chevilles ;
  • la mallette de sécurité :
    • elle coûte à partir de 50 € ;
    • elle est mobile, non fixée à un support, ce qui la rend relativement inefficace en cas de vol, mais pratique en cas de sinistre : incendie, inondation, etc.

Toutefois, posséder un coffre-fort ne dispense pas d'être vigilant :

  • Ne laissez jamais en évidence vos objets de valeur. Ils ne doivent pas être visibles de l'extérieur.
  • Lorsque vous acquérez un nouveau bien électroménager ou autre, faites attention de n'en parler qu'à des personnes dignes de confiance : on ne sait jamais qui peut écouter.
  • Autant que possible, faites des marques sur vos appareils, bijoux et autres. Les biens seront ainsi plus facilement reconnaissables, ce qui peut, dans une certaine mesure, dissuader les voleurs. Cette technique n'est bien sûr pas infaillible, mais c'est une précaution supplémentaire... Et gratuite !

Sécuriser de l'intérieur : entrebâilleurs de porte, 15 à 20 €

Sécuriser de l'intérieur : entrebâilleurs de porte, 15 à 20 €
© Miette38 / CC BY-NC-ND 2.0 / Flickr

S'il est vrai que les cambrioleurs ont tendance à préférer les maisons vides, une étude a démontré qu'un cambriolage sur trois avait lieu dans un logement occupé. Pour limiter les risques d'effraction lorsque vous êtes chez vous, l'entrebâilleur s'avère une solution simple et économique :

  • Généralement en métal, l'entrebâilleur est rigide, plus épais et plus solide qu'une chaîne de sécurité.
  • Il est facile à poser : il suffit de le visser sur le mur et sur la porte.
  • Une fois mis en place, il empêche les voleurs et agresseurs d'ouvrir totalement votre porte. De cette façon, même s'ils arrivent à forcer la serrure, ils ne pourront pas pénétrer à l'intérieur de votre domicile.

Toutefois, n'oubliez pas qu'aucun dispositif de sécurité n'est infaillible et restez vigilant :

  • Ne laissez pas d'objets de valeur à proximité de votre porte d'entrée, sur une table par exemple. En effet, l'entrebâilleur permet tout de même de passer un bras à l'intérieur...
  • Complétez toujours ce système avec des serrures de sécurité.

Voir sans être vu : judas de porte, environ 10 €

Voir sans être vu : judas de porte, environ 10 €

Certains cambrioleurs n'hésitent pas à sonner directement au domicile de leurs victimes. Lorsque celles-ci entrouvrent la porte, les voleurs les poussent violemment et pénètrent à l'intérieur. Il est donc indispensable de toujours savoir qui sonne chez vous.

S'il est facile, en maison, de vérifier en regardant par une fenêtre, cela s'avère plus compliqué en appartement. D'où l'intérêt d'installer un judas :

  • Discret et économique, cet accessoire vous permet de voir qui sonne chez vous, sans être vu. Ainsi, lorsque vous ne souhaitez pas répondre, vous pouvez faire croire que vous êtes absent.
  • Pour être efficace, il doit être installé au milieu de la largeur de la porte. Vous aurez ainsi le plus grand angle de vision possible.
  • Faites également attention à placer votre judas à une hauteur accessible à tous les habitants de votre domicile. Les enfants, notamment, doivent pouvoir l'utiliser.
  • Mesurez toujours l'épaisseur de votre porte avant votre achat, afin de savoir quel modèle choisir.
  • Le judas s'installe facilement : percez dans votre porte un trou d'un diamètre égal à celui du judas. Vissez-le ensuite à la porte à l'aide d'un tournevis.

Simuler sa présence : programmateur journalier, à partir de 15 €

Simuler sa présence : programmateur journalier, à partir de 15 €

Les cambrioleurs observent beaucoup les maisons qu'ils projettent de « visiter ». Ils peuvent notamment vérifier que votre domicile est vide avant de passer à l'acte. Pour les dissuader, vous pouvez donc investir dans un programmateur journalier :

  • Composé d'une prise et d'une minuterie, ce système permet de programmer l'allumage et l'extinction d'un ou plusieurs appareils. Vous pouvez ainsi programmer, sur une journée, l'allumage de votre télévision, de votre radio ou de vos lampes à certains horaires.
  • De cette façon, les voleurs pourront croire qu'il y a quelqu'un dans votre maison et être dissuadés d'agir.
  • Le programmateur activera les appareils tant que vous n'aurez pas changé son réglage.
  • Cet appareil est très pratique lorsque vous devez vous absenter quelques jours ou quelques semaines.

À noter : attention toutefois à bien sécuriser vos entrées : les appareils s'allumant à la même heure tous les jours, un cambrioleur persévérant peut vite s'apercevoir de la supercherie.

Faire suivre son courrier par la poste : à partir de 20 €

Faire suivre son courrier par la poste : à partir de 20 €
© Panoramas CC BY-ND / Flickr

Toujours dans l'optique de simuler votre présence, vous pouvez demander à la poste de faire suivre votre courrier lorsque vous vous absentez longtemps :

  • N'oubliez pas que les cambrioleurs observent beaucoup les maisons qui les intéressent. Pour eux, le courrier amassé dans votre boîte aux lettres est un indice de votre absence. De même, si vous demandez à un voisin de relever votre courrier, le cambrioleur risque vite de s'en apercevoir.
  • Le mieux est donc de demander à la poste de garder ou de réexpédier votre courrier tout au long de votre absence :
    • Pour environ 20 €, la poste assure la garde de votre courrier pour une durée d'un jour à deux mois.
    • Pour la réexpédition, les tarifs varient en fonction de la durée de votre absence, et si l'envoi se fait en France métropolitaine ou à l'international. Comptez entre 20 € et 100 €.

Bon à savoir : pour environ 1,50 €, vous pouvez également demander à votre opérateur de transférer les appels sur votre fixe vers votre mobile, que vous soyez en France ou à l'étranger.

Sécuriser les fenêtres : grilles protectrices, entre 20 € et 50 €

Sécuriser les fenêtres : grilles protectrices, entre 20 € et 50 €

Le vitrage de sécurité, relativement onéreux, n'est pas la seule solution pour sécuriser une fenêtre. Vous pouvez aussi compliquer la tâche aux voleurs en installant sur vos fenêtres des grilles décoratives :

  • Esthétiques et peu onéreuses, elles se scellent dans le cadre de la fenêtre, il est donc difficile de les arracher.
  • Si elles ne « blindent » pas votre vitre, elles empêchent néanmoins les intrus de pénétrer chez vous par une fenêtre.
  • Ces grilles sont à installer sur les fenêtres du rez-de-chaussée, bien entendu, mais aussi sur celles des étages. Ne sous-estimez pas les techniques d'escalade des cambrioleurs !

À noter : si vous vivez en appartement, demandez toujours à votre syndic ou à votre propriétaire si l'installation de ces grilles n'est pas contraire au règlement de l'immeuble.

Pour une sécurité optimale, prenez des précautions complémentaires :

  • Ne laissez pas vos clés dans les serrures. Si une fenêtre est près de votre porte d'entrée, le cambrioleur peut très bien passer le bras entre deux barreaux, casser la vitre et ouvrir de l'intérieur.
  • Installez des gâches anti-dégondage, système qui empêche les éventuels voleurs de dégonder la fenêtre de l'extérieur. Cet équipement vaut environ 5 €.

Faire surveiller sa maison : « opération tranquillité vacances », gratuit !

Faire surveiller sa maison : « opération tranquillité vacances », gratuit !
© takomabibelot CC BY 2.0 / Flickr

Si vous partez en vacances prolongées vous pouvez demander à la police municipale de surveiller votre maison :

  • Il suffit pour cela de le demander au commissariat en remplissant un simple formulaire, dans lequel vous devrez notamment préciser :
    • les dates de votre absence ;
    • la personne à contacter en cas d'imprévu ;
    • les détails à connaître sur votre logement.
  • Un grand nombre de communes sont concernées par cette opération. Pour savoir si la vôtre y participe, rapprochez-vous de votre mairie.

Attention, les patrouilles ne surveilleront pas forcément votre maison 24 h sur 24. Prenez donc toutes les précautions nécessaires avant de partir :

  • Fermez les portes et fenêtres à clé.
  • Fermez les volets.
  • Si vous avez un jardin, n'y laissez pas d'objet pouvant aider les voleurs à fracturer vos portes et à entrer chez vous : échelles, pelles, etc.

Bien sûr, la surveillance s'effectue lors des patrouilles quotidiennes, et non par hélicoptère, embuscade ou autre scène cinématographique !

Pour finir : quelques gestes simples à adopter

Pour finir : quelques gestes simples à adopter

S'ils sont d'une aide précieuse, les équipements de sécurité ne font pas tout. Pensez également à adopter quelques réflexes de bon sens pour ne pas tenter les cambrioleurs :

Protégez vos clés

  • Ne mettez pas d'étiquette précisant votre nom et adresse sur votre trousseau de clés. En cas de perte, vos clés pourraient se retrouver entre des mains malveillantes.
  • Ne laissez pas vos clés sous un paillasson ou dans un bac à fleurs près de la porte d'entrée.

Soyez discret

  • Si vous achetez du matériel multimédia ou électroménager, ne laissez pas les cartons aux encombrants, à la vue de tous, cela pourrait informer d'éventuels voleurs que vous possédez du matériel « intéressant ». Préférez les découper et les mettre dans des sacs-poubelle (les cartons, pas les cambrioleurs, bien entendu.)
  • Si vous vous absentez, ne laissez pas sur votre répondeur de message qui le précise. Évoquez encore moins la durée de votre absence.
  • Évitez de conserver de grosses sommes d'argent chez vous. Si c'est inévitable, investissez dans un coffre-fort.

Observez les éventuels comportements suspects

  • Si la même voiture passe souvent devant votre maison, cela peut être quelqu'un qui observe ou surveille votre domicile.
  • Si vous recevez beaucoup d'appels anonymes, quelqu'un cherche sans doute à savoir si vous êtes chez vous ou non.
  • Les cambrioleurs utilisent un code fait de signes et de symboles pour communiquer entre eux. Il est facilement trouvable sur Internet. Si vous repérez des signes sur votre porte ou sur vos murs extérieurs, votre maison intéresse peut-être les voleurs : par exemple, une croix pour un projet de cambriolage, un losange pour signifier qu'une maison est inoccupée, etc.
  • Les cambrioleurs peuvent se faire passer pour des démarcheurs, releveurs de compteurs d'eau, etc., afin de pénétrer chez vous et d'observer vos biens. Soyez très vigilants, ne laissez pas entrer n'importe qui !

Ooreka vous en dit plus

Ooreka vous en dit plus
© Finemedia

Une autre solution est celle du chien de garde, mais cela vous coûtera un peu plus de 100 € !

Vous savez désormais comment limiter les cambriolages avec des astuces peu coûteuses. Pour en savoir plus, consultez le guide de vidéosurveillance et le guide du coffre-fort Vous pouvez aussi télécharger gratuitement le guide des serrures, le guide du gardiennage

Vous avez une question ? Nos experts vous répondent !

Pour aller plus loin :

15 commentaires

lecanadien, le 17/05/2018

Bonsoir !
Piéger une maison est interdit formellement et réprimé en cas de blessures ou de mort.

Annabelle13400, le 11/11/2017

Bonjour,
Parmi vos solutions, vous proposez la pose de grilles décoratives (entre 20 et 50 €).
Pouvez-vous compléter l'information en communiquant des adresses de professionnels ?
Merci d'avance.

Hamid Hassane, le 25/11/2016

beaucoup de réponse n'ont aucun lien avec le sujet
la meilleur solution pour protéger son bien la vediosurveillance et systèmes d'alarme et la domotique pour simulation de présence

robert, le 04/09/2016

Bonjour, vous pouvez également penser à installer un BOOSTERGAZ, 88.00 euros
antivol maison lacrymogène. Complet prêt à installer.

Monchicourt, le 25/09/2015

Bonjour

Le samedi 21 novembre 2015. J'ai un anniversaire. Et j'ai peur des cambrioleurs. Et je souhaite faire un piege pour pièger les cambrioleur. Et je souhaite faire mon piege dans mon jardin. Mais j'ai pas d'iddées pour faire mon piege.


merci de me donner des iddées avant le 17/10/2015.


fait a Famars le 25/09/2015 part Maxence

Bastien, le 25/11/2014

Bonjour, avez-vous pensé à cette solution à moins de 100 eur? C'est une fausse serrure pour tromper les cambrioleurs lorsque ces derniers doivent vite choisir la porte la plus vulnérables. J'ai un ami qui l'a posé (comme un auto-collant) et c'est bluffant!!! Même son frère serrurier s'est fait avoir! - http://www.colosse.ch

beagle, le 19/09/2013

Bonjour,

Sauf erreur de ma part, le chien de garde n'a pas été cité ?

Anonyme, le 11/01/2013

Je ne sais pas si je suis férue d'orthographe (c'était ma bête noire à l'école mais je l'ai beaucoup travaillée) mais, ayant fait du latin, j'aime beaucoup rechercher l'origine des mots français (dommage pour moi, je n'ai pas fait de grec et le regrette).
C'est vrai que les Allemands sont les champions des mots à rallonge et c'est bien pratique. Les Irlandais ne sont pas mal non plus (mais là je n'y connais rien).
Merci pour votre tuyau sur les ouvrages de J.-P. Colignon. Je connaissais ceux d'Henriette Walter mais pas les siens.

Ooreka, le 11/01/2013

Nous constatons que vous êtes féru d'orthographe, comme certains ici à Ooreka ! Dans ce cas, vous apprécierez cette pensée attribuée à Victor Hugo (pardon, pas de source référencée à donner), inventeur du "zeugma" et adepte des mots-valises, qui disait qu'il n'était pas grave d'inventer des mots, l'important étant de rester compréhensible. A ce titre, la langue allemande a bien intégré cette nécessité de compréhension (ex : un cardiologue est un "médecin du coeur", et la langue permet ainsi, sans que ce soit fautif en général, de "composer" des mots).
La langue est en constante évolution, et l'orthographe "conforme" évolue au fil des ans (voir par exemple "au temps pour moi" et "autant pour moi", la seconde graphie ayant été que très récemment acceptée... pour normaliser un usage public). Pour digresser un peu plus encore, nous vous invitons, si la langue, l'orthographe et ses évolutions vous intéressent, à lire les fabuleux ouvrages de Jean-Pierre Colignon (chef-rédacteur du Monde pendant 20 ans, notamment), passionnants !

Anonyme, le 11/01/2013

Bonjour
Je dois faire mon mea culpa.
En effet, dans le "Dictionnaire Général et Grammatical des Dictionnaires Français" de Napoléon Landais de 1834, seule l'orthographe "champ" est utilisée dans ce cas.
Par contre, le "Dictionnaire étymologique et historique du français" Larousse-Bordas de 1998 ne reconnaît que l'orthographe "chant" avec une datation du XIIème siecle, en indiquant une variante "champ" par confusion avec champ du latin campus..
Conclusion : chacun l'écrit comme il l'entend !
J'ai trouvé très intéressant d'échanger avec vous car mon but n'était pas de provoquer une tempête mais simplement de donner mon point de vue sur le sujet
Bonne journée à vous.

Ooreka, le 11/01/2013

Bonjour
Les nôtres, à jour, citent les 3 orthographes, comme nos dictionnaires des termes techniques des arts & métiers et l'ensemble des ouvrages spécialisés (rappelons qu'il s'agit ici d'un terme technique, il convient donc d'utiliser les bons termes tout en restant compréhensible).
La graphie la plus controversée et la moins étayée en références est d'ailleurs celle que vous annoncez comme la seule correcte ("chant"), même si nos ouvrages techniques de référence la cite à chaque fois. Pour vous en convaincre, une petite recherche parmi les ouvrages de références sur le sujet suffira (un exemple parmi d'autres). Vous constaterez que dans cet ouvrage écrit en 1814 par JM Moriset, Architecte Vérificateur des Bâtiments du Roi (les anciens Architectes des Bâtiments de France), qui reste une source utilisée par les ABF et dont un ouvrage original est conservée à l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers, l'orthographe "chant" n'est pas citée.
Par ailleurs, tout cela n'aide pas votre propos initial qui promeut l'orthographe "chant", terme technique de métrologie, comme seule valable (elle l'est, mais n'est pas la seule)... Et concernant l'orthographe que nous avons utilisée, celle-ci est justement la plus largement utilisée et comprise par le grand public comme les professionnels (l'auteur de cet article est un professionnel des portes d'entrée en activité, d'ailleurs...). L'important étant d'être juste sur le fond comme les mots utilisés - nous le sommes - et compréhensibles - ce qui est le cas.
Une tempête dans un verre d'eau où il n'est pas très pertinent de vouloir se noyer, ne pensez-vous pas ?

Cordialement,

Anonyme, le 10/01/2013

Bonjour,
Mon Petit Larousse de 2003 ne connaît pas l'orthographe "chan" (le Quillet Flammarion non plus).Serait-ce dû à leur âge ?
L'orthographe "champ" s'utilise plutôt pour la surface d'un tableau ou d'une médaille tandis que "chant" s'utilise couramment pour une épaisseur.
Je crois que le "commun des mortels", dont je pense faire partie, ne connaît pas les orthographes utilisées en métrologie

Dans la vie de tous les jours, un menuisier écrira toujours "chant".

Ooreka, le 10/01/2013

Bonjour générique
En métrologie, 3 graphies sont possibles et pleinement correctes : chant, chan et champ (cf Le Petit Larousse ou le Robert ou, en ligne, Wikipedia). Nous avons pris le parti d'utiliser l'orthographe la plus communément utilisée.
Cordialement,

Anonyme, le 10/01/2013

Il s'agit en fait du chant de la porte (plus petit côté de la porte ou épaisseur) et non du champ !

Anonyme, le 24/09/2012

Bjr,
n'oubliez pas de dire que plus vs "blindez" une pte,& + vs attirez leurs attentions
Il faut trouvé le juste milieu
N'oubliez pas de dire dire que plus un canon à de pistons ,plus elle sera difficile a crocheter....,incopiables.
Bye

Commenter
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.
Valider


Produits


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !