Sommaire

Cette technologie est surtout adaptée aux installations moyennes comprenant entre 15 et 30 caméras.

Pour s'équiper d'un système de videosurveillance, il existe deux solutions : la videosurveillance IP ou bien la videosurveillance analogique, plus ancienne.

Videosurveillance analogique : la plus répandue

Le système de vidéosurveillance analogique est encore actuellement le plus utilisé dans les entreprises, commerces et habitations de particuliers.

Il est équipé de caméras analogiques dont le seul rôle est de capturer les images et les envoyer à un enregistreur à durée limitée (type magnétoscope) via un signal analogique.

Ce système est composé d'une ou plusieurs caméras, d'un moniteur (ou téléviseur), d'un enregistreur et d'un câblage (le transfert d'images se fait via un câble dit coaxial).

La position dominante de ce type de videosurveillance sur le marché apporte quelques avantages importants :

  • une grande diversité de caméras analogiques : dimensions, formes, applications ;
  • le prix des caméras analogiques : plus économique que celui des caméras IP.

Faibles fonctionnalités de ce type de videosurveillance

Son principal avantage est la qualité et la fluidité des images ainsi que sa facilité d'utilisation.

Mais par rapport à la videosurveillance en réseau, le système analogique est assez limité en termes de fonctionnalités :

  • capacité de stockage limitée dans la durée (cassettes) ;
  • format peu flexible des images ;
  • pas d'accès en temps réel par l'Internet (sauf si les caméras sont connectées à un réseau) et l'Internet mobile (PDA, GSM...) ;
  • évolutivité limitée : difficile d'ajouter des caméras supplémentaires dans le temps (longueur de câble, travaux...) ;
  • pas de gestion à distance : installation, maintenance...

Passer de l'analogique au numérique : pas difficile

Si l'on est équipé d'un système de videosurveillance analogique et que l'on souhaite passer au numérique, cela ne nécessite pas forcément de remplacer tout le matériel.

Pour bénéficier des avantages du numérique, on peut utiliser une carte télé (à installer dans l'ordinateur) ou un magnétoscope numérique (DVR) qui peuvent convertir les signaux analogiques en signaux numériques : cela permet de stocker les images numérisées sur un ordinateur.

Grâce aux enregistreurs numériques, on peut facilement mettre en place un système de vidéosurveillance hybride qui associe caméras analogiques et caméras numériques ou IP via un réseau unique.

Prix de la videosurveillance analogique

Ce qui est le plus cher dans la videosurveillance analogique, c'est l'installation car celle-ci nécessite souvent des travaux lourds (passage de câbles, installation des caméras...).

Ce système nécessite également la présence à plein temps d'un agent de sécurité pour surveiller les images diffusées sur le moniteur et pour effectuer les rondes.

Les caméras analogiques sont souvent moins chères que les caméras numériques ou IP.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de la vidéosurveillance. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Alarme

Alarme : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur le fonctionnement d'une alarme
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Vidéosurveillance

Sommaire