Choisir son système de vidéosurveillance en fonction de ses besoins

Sommaire

Avant de vous équiper d’un système de vidéosurveillance, vous devez évaluer vos besoins en vous posant les bonnes questions.

Estimer les risques

Système dissuasif de vidéosurveillance

Chaque lieu ne sera pas équipé du même système. Vous devez tout d’abord évaluer vos besoins et les risques réellement encourus par votre maison, entreprise ou commerce.

Si votre activité ou l’emplacement géographique de votre établissement n'est pas attractif pour des cambrioleurs, vous pouvez opter pour un système dissuasif, avec une alarme :

  • C’est le système classique de protection pour les propriétés ou les commerces à forte proximité avec d'autres habitations : en effet, dans le cas inverse, votre alarme ne sera pas d'une grande utilité.
  • Grâce à son détecteur d’intrusion, sa sirène perturbe la plupart des cambrioleurs (95 % d'entre eux) qui prennent alors la fuite.
  • Il envoie également une alerte à une centrale à distance. Vous pouvez également choisir d'être alerté en même temps.

Pour environ 3 000 €, vous pouvez avoir un système d'alarme dissuasif :

  • vous avez le choix entre un système d’alarme filaire, c’est-à-dire câblé ;
  • ou un système sans fil, qui fonctionne par ondes radio.

Vidéosurveillance avec commande d'alerte

Dans le cas inverse, si votre commerce est attrayant tel que les bijouteries ou les magasins high-tech, il vaut mieux opter pour une vidéosurveillance avec commande d'alerte qui vous enverra un message préventif en cas de problème :

  • Les caméras, équipées de détecteur de mouvements et d'un système d'alarme, sont installées à différents endroits de votre maison ou commerce.
  • Le système de vidéosurveillance prévient la centrale, vos voisins, vos proches ou vous-même en cas de présence intruse sur votre propriété.
  • Le dispositif est opérationnel 24h/24h et vous y avez accès à tout moment, depuis votre mobile ou votre ordinateur portable, en temps réel.

Pour un budget mensuel variant de 15 à 100 € par mois, vous aurez accès au système de vidéosurveillance avec commande d'alerte :

  • Le matériel est fourni, ce qui vous évite des frais supplémentaires.
  • En revanche, la main d’œuvre pour l'installation demande un supplément d’environ 100 €.
  • Attention, le déplacement est facturé aux alentours de 75 €, qu’il y ait cambriolage ou non.
  • En cas de coupure de courant, de dysfonctionnement du congélateur, d’inondations ou de risques de gel, vous êtes immédiatement prévenu où que vous soyez.

Choisir entre une caméra filaire ou sans fil

Fiabilité des caméras filaires

Les caméras filaires sont connues pour être plus fiables que les caméras sans fil car elles ne présentent pas d'interférences. Cependant :

  • Les caméras à fils nécessitent plus de travaux et donc plus de dépenses d'installation.
  • Elles sont vivement conseillées dans des locaux de plus de 100 m² car le débit est meilleur.
  • Le câblage peut s’avérer à la fois peu esthétique et peu pratique puisque certaines liaisons filaires sont soumises à des restrictions de distance : la caméra ne peut être installée trop loin du routeur.
  • Si vous avez le budget et que vous faites rénover ou construire vos locaux, profitez-en pour installer des caméras filaires avant que les murs ne soient finis.

Caméra sans fil : pour plus de facilité

  • Les caméras sans fil ont beaucoup de succès sur le marché de la télésurveillance, car elles sont discrètes.
  • Elles sont très faciles à installer, mais aussi très sensibles : faites attention aux fausses alertes.
  • Elles tendent cependant à s'améliorer, les modèles les plus récents présentent un débit de mieux en mieux.

Penser aux autorisations pour votre système de vidéosurveillance

Autorisations de la préfecture pour la pose de votre vidéosurveillance

Une demande d’autorisation doit être effectuée auprès de la préfecture de la ville où se trouvent vos caméras de surveillance :

  • pour un lieu public ;
  • pour un lieu privé, si les caméras filment une partie de la voie publique ;
  • l'autorisation est délivrée pour une durée de 5 ans renouvelable ;
  • la pose simple d’alarme n’est pas soumise à cette obligation.

Cette demande d'autorisation peut être réalisée :

  • par Internet,
  • grâce au formulaire cerfa n°13806*03.

Déclaration auprès de la CNIL

Une déclaration auprès de la CNIL, Commission nationale de l'informatique et des libertés doit être effectuée :

  • si les caméras filment des salariés dans un lieu non ouvert au public, par exemple la réserve d’un magasin, des bureaux de travail, votre habitation ;
  • si elles permettent l’enregistrement et la conservation des images sur support numérique ;
  • pour prouver que les caméras ne portent atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques.

Après avoir envoyé votre formulaire à la CNIL :

  • vous recevrez un accusé de réception par courrier électronique dans lequel apparaîtra votre numéro de dossier CNIL ;
  • après vérification de votre déclaration, un récépissé vous sera adressé par voie électronique dans un délai maximum de 4 jours ;
  • vous pourrez alors mettre en œuvre votre dispositif de vidéosurveillance.

Protégez-vous des intrusions ! Rendez-vous sur nos sites pour connaître toutes les solutions qui s'offrent à vous :

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Alarme

Alarme : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur le fonctionnement d'une alarme
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Vidéosurveillance

Sommaire